Ambassadeurs historiques

Fondée le 29 juin 1968, Blainville fête ses 50 ans en 2018. Cependant, ne vous y trompez pas, il y avait de la vie à Blainville avant 1968. En effet, celle-ci connaît une évolution depuis l’époque seigneuriale (en 1683). La Seconde Guerre mondiale a été marquante, avec l’implantation de l’usine du Plan Bouchard. Lentement mais sûrement, Blainville a progressé vers l’inexorable modernité. En 2018, elle fera revivre trois personnages notoires de son histoire. Vous pourriez d’ailleurs les croiser durant l’année jubilaire.

Ambassadeurs historiques

Fondée le 29 juin 1968, Blainville fête ses 50 ans en 2018. Cependant, ne vous y trompez pas, il y avait de la vie à Blainville avant 1968. En effet, celle-ci connaît une évolution depuis l’époque seigneuriale (en 1683). La Seconde Guerre mondiale a été marquante, avec l’implantation de l’usine du Plan Bouchard. Lentement mais sûrement, Blainville a progressé vers l’inexorable modernité. En 2018, elle fera revivre trois personnages notoires de son histoire. Vous pourriez d’ailleurs les croiser durant l’année jubilaire.

Louis-Jean-Baptiste Céloron de Blainville

Né en 1696, ce soldat a épousé Suzanne de Langloiserie en 1730 et est devenu seigneur vers 1743. Dès lors, le nom de Blainville s’impose dans la région. Préoccupé par sa carrière militaire, il a confié la gestion de sa seigneurie et de son manoir à son épouse. C’est en son honneur qu’ont été nommés la ville de Blainville et le boulevard Céloron.

ALINE DESJARDINS

Pour soutenir l’effort de guerre, le gouvernement fédéral a fait construire, en 1941, une usine de remplissage de munitions sur le territoire actuel de Blainville. L’usine du Plan Bouchard a employé jusqu’à 6200 travailleurs, dont des milliers de femmes. Aline incarne l’une de ces ouvrières pendant une époque charnière de notre histoire locale.

JOHN TAPP

Créateur d’un musée et d’un zoo qui a accueilli près de 200 animaux dans les années 1940 et 1950, John Tapp a aussi agi comme maire de la municipalité de paroisse de Sainte-Thérèse-de-Blainville, de 1951 à 1958. Propriétaire d’une entreprise d’herboristerie et président de la commission scolaire, il a contribué à la croissance et à la modernisation de Blainville.

blainville.ca